Découvrez le circuit-bending et devenez Frankenstein de Bazar

wb

On se demande toujours si on va trouver plus déjanté que soi. Et bien oui ! La preuve : Le circuit bending ! « Si le docteur Frankenstein avait habité près d’un bazar plutot que d’un cimetière on s’en souviendrait peut-être pour ses instruments de musique. D’autres se sont inspirés de sa technique, manipulant / découpant / soudant / recablant tout ce qui pouvait émettre des sons et de la musique pour en créer de nouveaux instruments, fruits de tentatives et d’explorations uniques, ouvrant sur des univers sonores bizarroïdes.

Les orgues et les jouets qui passent dans les laboratoires soniques des savants fous du circuit-bending en ressortent transformés sous l’action d’une chirurgie électronique, rarement réparatrice, dont l’action a pour but d’ajouter des possibilités de modulations, des décalages sonores, autrement dit du hasard et du chaos dans ces machines prédéterminées. Le circuit-bending, c’est la recherche du court-circuit créatif et de nouveaux sons :

Casper Electronics : joyeuse boulimie électronique pour Pete Edwards, qui aime fabriquer des instruments pour les autres (Mike Patton ou Danny Elfman font partie des cliens du gentil fantome). On peut y écouter les sons des instruments modifiés!

Cementimental Noise : Cementimental prouve qu’on peut (aussi) faire de la musique avec ces monstruments  »

source : http://urzhiata.emoc.org/art-du-court-circuit.html 

 Mais ce n’est pas tout !

Un atelier de découverte du circuit-bending a été organisé à Confluences (190 Bd de Charonne, Paris 20e) les 25 et 26 mai 2007. C’est une collaboration de l’ana-R (association au nom auto-Référentiel), organisateurs d’oulipesques «ouvroir de circuitage potentiels» et de Dorkbot Paris, qui réunit des gens «qui font des choses étranges avec l’électricité».

Et ça se passait pendant le Cannibal Caniche Festival, qui se déroulait du 23 au 30 mai. Tout le programme du festival est ici. Contrairement à son nom Cannibal Caniche, n’est pas une webradio spécialisée dans les perversions canines, mais dans la musique libre, des milliers de morceaux en tout genre à écouter et une canithèque pleine à craquer d’artistes généreux.

Pour participer à ce genre d’activité, il faut venir équipé au minimum d’un jouet électronique à piles, ou de n’importe quel gadget qui fait du son. Des fers à souder et d’autres composants seront disponibles sur place, mais si vous avez d’autres outils (tournevis, etc.), ion peut les apporter, car . « le circuit bending est une pratique expérimentale qui ne nécessite pour débuter aucune connaissance en électronique! le Workshop est donc ouvert à tous enfants, adultes, parents, grand parents… même si vous n’avez jamais eu de fer à souder entre les mains. »  

Sourcee : http://urzhiata.emoc.org/caniche-bending.html 
et : http://dorkbot.org/dorkbotparis/

A propos Olivier

L’autokteb est le nom par lequel Abdel désignait la toute première version de Romanesque 2.0 son générateur de roman.

Ce contenu a été publié dans autres cybers, Non class. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Découvrez le circuit-bending et devenez Frankenstein de Bazar

  1. Ping : L’AutoKteb d’Abdel » Blog Archive » Trouvez encore plus félé que le regreté Abdel, auteur du logiciel Romanesque

Laisser un commentaire