Des automates générateurs artistiques conseillés par Luc Dallarmelina

Le département « hypermédias » de l’université de Paris VIII, qu’avait épisodiquement fréquenté des copains d’Abdel, le créateur de Romanesque 2.0 (cf http://romanesque.fr ), est sans contexte d’un des creusets les plus fertiles de la cyber littérature francophone. Dans la mouvance de ce « pôle de générativité », on peut accéder à de multiples pages qui dévoilent des oeuvres fascinantes.

Ainsi, via Luc Dall’armeilla, on accède à une page consacrée aux gener_hatif(s) :
http://lucdall.free.fr/disposit/generhatif.html

Dans cette page à tester particulièrement, le générateur de critiques d’art :
http://lucdall.free.fr/gener_hatif/generhatif_critik.htm 
Il faut le lancer, le laisser se trémousser une bonne minute, puis cliquer sur le titre « édition critique d’art » qui est apparu au milieu de l’image, alors c’est pret. Vous pouvez cliquer (autant de fois que vous le souhaitez) sur le premier bouton à droite en bas (cela fait apparaitre une info-bulle indiquant « générer ») pour produire une critique d’art. Vous pouvez aussi essayer le bouton « degénérer », par curiosité…

Dans le même ordre d’idée, vous pouvez aussi jeter un oeil à http://www.erba-valence.fr/netarts05/frame.html
Cliquer sur « jouer et déjouer les langages » et découvrir par ce biais « Random Access Mémory, générateur de troubles de la lecture » de Julie Morel,
http://www.incident.net/works/ram/index_francais.html

 

RAM

 

A propos Olivier

L’autokteb est le nom par lequel Abdel désignait la toute première version de Romanesque 2.0 son générateur de roman.

Ce contenu a été publié dans g. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire