Wikipen : de multiples projets collectifs d’écriture

Decouvrez Wikipen (limbus), un wiki consacré à la création littéraire collective en allant faire un tour à

http://fr.wikipen.org/wiki/Accueil

Laissons cette communauté se présenter : « Ce site littéraire est un espacevoyager, quelques instants, quelques heures, à la croisée des imaginaires. Vous lirez au fur et à mesure de votre itinéraire des petits textes de toutes sortes et de toutes formes ; des nouvelles, des poèmes, des textes sans début ou sans fin, plus ou moins bien écrits, parfois accompagnés d’images. Tous ces textes sont écrits par des gens de passage, par des amateurs, par toutes celles et ceux qui y mettent du leur. Wikipen se veut originellement être un grand récit des hommes, une nouvelle Odyssée, tous ensemble et dans le désordre : un écho du bruit et de la fureur du monde. »

Jetez en particulier un oeil à la page des projets collectifs :

http://fr.wikipen.org/wiki/Wikipen:Projets_collectifs

ainsi que « chez Georgette », leur café du commerce que fréquentait sans modération Abdel, l’auteur de Romanesque (cf http://romanesque.fr ). Ce café est à :

http://fr.wikipen.org/wiki/Wikipen:Chez_Georgette

« Sur Wikipen, l’ensemble des textes peuvent être modifiés par plusieurs personnes, c’est le principe du wiki. Mais, un texte reste généralement très attaché à son premier auteur, voire à deux ou trois auteurs principaux (même cela n’a jamais été une règle). En outre, plusieurs formes de textes « extra ordinaires » sont apparues. Ils reposent tous sur un objectif : une participation attendue et pro active de la communauté. Même si l’on pense généralement au cadavre exquis pour un écrit collaboratif, d’autres formes se déclinent. Venez découvrir ces mini-projets, ou bien initier vous aussi un nouveau texte collaboratif. Vous vous rendrez compte que Wikipen peut vous surprendre. »

 

A propos Olivier

L’autokteb est le nom par lequel Abdel désignait la toute première version de Romanesque 2.0 son générateur de roman.

Ce contenu a été publié dans autres cybers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire