Bialog : un cimetière entier plein de cadavres exquis

Selon le Dictionnaire abrégé du surréalisme (via Wikipédia) et Abdel (le créateur de Romanesque, http://romanesque.fr ), « un cadavre exquis est un jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. Découvrez le blog http://bialog.free.fr/blog/ qui est entièrement composé de cadavres exquis. Ce qui est écrit n’est donc pas à prendre au pied de la lettre ».

.

A titre d’exemple, voici un des multiples textes oulipiens produits sur ce blog :

Mes tricératops grossissent platoniquement des mégahertz fayots là où les épluchures octroient mais votre serial nidifie votre méconnaissance. Les noëls écrits sapent votre chapelle. Des lutrins ne torréfient pas parce que les postulants contaminants ne pomponnent pas le landsturm implanté. Un serial n’atterrit pas. La vive existentielle délaie une vive tubarde là où l’emboutisseur glandilleuse ne trottine pas une maturation engourdissante. La sous-humanité trempée tarde son chevesne pendant que mon mont-blanc jauni paraphe justement. Ma kleptomanie n’écroule pas le contractuel là où votre stoïcisme décuplé rassied. Le chevesne interallié ne dure pas cinématographiquement nos tournages cannibales. L’enveloppe aristotélicienne déboîte ton compound prévalent alors que des frusques capétiennes idéalisent leur capitaine flamand…

Les autres sont à http://bialog.free.fr/blog/ 

A propos Olivier

L’autokteb est le nom par lequel Abdel désignait la toute première version de Romanesque 2.0 son générateur de roman.

Ce contenu a été publié dans g. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire