Découvrir les outils contre le plagiat universitaire

Reconnu dans le monde entier comme norme contre le plagiat, Turnitin identifie immédiatement identifie des papiers contenant des textes volés sur internet. Il « agit en tant qu´une force de dissuasion puissante au plagiat d´étudiant d´arrêt avant elle commence ».
http://www.turnitin.com/plagiarism_i18n.html?lang=fr est donc un moyen de poser la question de la générativité en creux… (je reconnais que c’es un peu rapide, mais nous y reviendrons dans les jours suivant sur autokteb : en quoi chercher la créativité n’est pas seulement se prémunir contre le plagiat ou l’imitation, cf le supplément de romanesque 2.0, http://romanesque.fr/ ).

Pour l’instant, le logiciel de TurnItIn est utilisé par des milliers d´établissements dans plus de quatre-vingts pays. Il débarque en ce moment en France…

« Chaque papier soumis est retourné sous forme de rapport adapté aux besoins  d´originalité de chaque client (université, école…). Des résultats sont basés sur des recherches approfondies des milliards de pages des exemples courants et archivés de l´Internet, des millions de papiers d´étudiant précédemment soumis à Turnitin, et des bases de données commerciales des articles et des périodiques de journal. À la différence de quelques autres systèmes d´empêchement de plagiat, il n´exige aucune installation ou entretien de logiciel additionnel. L´emplacement offre également de nouvelles technologies dans l´éducation comme l´examen par les pairs, la marque de catégorie et les systèmes de livre de catégorie. « 

A découvrir sur http://www.turnitin.com/static/plagiarism.html

Sample Originality Report

A propos Olivier

L’autokteb est le nom par lequel Abdel désignait la toute première version de Romanesque 2.0 son générateur de roman.

Ce contenu a été publié dans autres cybers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire